Airelles

Rencontre avec Adrien Trouilloud, Chef des Airelles Courchevel

Des dîners de famille de son enfance à ses premiers pas en cuisine en tant que jeune commis en Provence, la passion d’Adrien Trouilloud pour la gastronomie s’est manifestée dès son plus jeune âge. Après des années formatrices dans certaines des plus belles tables étoilées au monde dont le Jules Verne à Paris et le Dorchester à Londres, le Chef Adrien a obtenu sa propre étoile Michelin chez Rech en 2012.

En 2019 il ouvre PINSON avec son épouse Maud, marquant son retour à ses racines savoyardes. C’est en 2023 qu’il rejoint Les Airelles Courchevel en tant que Chef Exécutif des restaurants de la Maison.

Y a-t-il un plat ou une tradition culinaire qui a une place particulière dans votre cœur ?

Ma famille a certainement été une source majeure d’inspiration pour ma passion culinaire. Issu d’une famille travaillant la terre et évoluant dans un environnement naturel, les repas ont toujours représenté un moment de partage sacré et important au sein de notre vie de famille. Le dimanche, en particulier, était une journée spéciale durant laquelle nous partagions un délicieux poulet rôti fermier accompagné d’un fameux gratin dauphinois, qui occupe donc une place spéciale dans mon cœur. Les invités et les bons produits du terroir tels que le fromage et le bon pain ne manquaient pas autour de la table. Il s’agit notamment d’une tradition que je fais perdurer et qui j’espère se transmettra au fil des années.

Quel expériences dans vos débuts en tant que chef a le plus influencé votre approche de la cuisine et des ingrédients ?

Une expérience marquante de mes débuts en tant que commis a été mon passage à l’Hostellerie de l’Abbaye de la Celle, aux côtés du Chef Benoit Witz. Ce moment a été crucial dans ma carrière car il a véritablement allumé la flamme de ma passion. A l’âge de 18 ans, j’ai été profondément inspiré par le rapport au jardin, à la nature et à la transformation du produit. Il faut dire que le climat social dans la cuisine a également participé à faire de cette expérience une expérience humaine particulière à mes yeux, marquée par les sourires et le souci de transmission du savoir-faire aux équipes.

Par ailleurs, la Provence grâce à son cadre apaisant et ses produits cultivés dans les jardins de l’Abbaye, est devenue un véritable havre de paix et de découverte pour moi. J’y ai appris l’importance du bon traitement des produits, de la récolte soignée et du respect envers chaque ingrédient.

Comment vos racines savoyardes influencent-elles vos créations culinaires à Airelles Courchevel ?

Le terroir riche, les montagnes enneigées et les lacs exceptionnels de la région sont une source d’inspiration naturelle pour ma cuisine au sein des Airelles. L’atmosphère de la région empreinte d’humanité, avec ses artisans passionnés et producteurs talentueux, offre de belles opportunités de rencontres et d’échanges. Il est primordial pour moi d’incorporer tous ces éléments dans mes créations en mettant l’accent sur l’amour du produit, la transmission et le partage.

Comment décririez-vous votre philosophie personnelle en tant que Chef ?

Nous pouvons résumer cette philosophie en trois mots : authentique, généreuse, simple. Je crois en une cuisine qui met en valeur les produits de qualité, préparés avec authenticité et générosité. La simplicité est également au cœur de ma démarche car je pense que les meilleures saveurs se trouvent souvent dans la pureté des ingrédients et la justesse des techniques culinaires.

En tant que Chef Exécutif des Airelles Courchevel, avez-vous un plat fétiche à nous recommander ?

Je vous recommande vivement de goûter aux Paccheri à la joue de bœuf d’Aniello Razzano, plat signature de notre carte italienne aux Airelles Courchevel. Vous serez séduits par la tendresse de la joue de bœuf associée à la texture délicate des Paccheri, le tout relevé par des saveurs italiennes authentiques, une expérience culinaire à ne pas manquer.

Airelles